Dons des producteurs locaux aux épiceries sociales du Ventoux

Le Parc naturel régional du Mont-Ventoux expérimente une solution logistique pour récupérer les invendus et les fruits et légumes moches à destination des structures de l’aide alimentaire

Le Projet alimentaire territorial (PAT), porté par le Parc naturel régional du Mont-Ventoux, est lauréat de l’appel à projet 2023 de la DREETS* intitulé « Mieux manger pour tous ». Durant trois ans, le PAT engage des actions afin de rendre accessible une alimentation durable aux personnes en situation de précarité (jeunes, personnes âgées, petits budgets, etc.).

Depuis le mois de mai 2024, le Parc naturel régional du Mont-Ventoux a engagé une expérimentation afin de récupérer des fruits et légumes pour les structures de l’aide alimentaire.
En l’espace d’un mois, plus d’une tonne de cerises (800 kg) et de melons (300 kg) ont été donné.

Les bénéficiaires de ces premiers mois d’expérimentation sont les Restos du Cœur de Carpentras, les épiceries sociales et solidaires Oxygène, Anatoth et l’Abricotier, l’Espace de Vie Social « Art et Vie » et la Banque alimentaire. Nous remercions les producteurs de cerises de Mont de Venasque, l’expéditeur les 3Capucins, l’OP Domaine de la Crozette et Jérôme Raspail, producteur de cerises des coteaux du Ventoux (IGP) pour leur participation à ces dons.

Les produits récupérés sont dits « déclassés » parce que hors calibres ou abimés. Il s’agit de produits invendus ou refusés. L’objectif du projet est de donner une valeur à ses produits en les redistribuant dans les circuits de l’aide alimentaire. Pour les producteurs intéressés, la plupart des associations peuvent émettre un rescrit fiscal. Dans les faits, très peu de rescrits fiscaux ont été remis depuis le début de l’opération. A terme, donner une valeur économique à ces produits gaspillés demeure un enjeu de poids pour assurer une juste rémunération aux producteurs.

Depuis le début du projet Chausirès !, plus de 500 kg de fruits et légumes ont été récupérés par ailleurs, donnés bruts ou cuisinés, et près de 175 kg d’olives ont été cueillis lors d’une cueillette solidaire organisée chez un particulier à Caromb. Cette dernière a permis à la quinzaine de participants de recevoir chacun 2 litres d’huile d’olive locale.

*Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités

Transmission de cerises déclassées de l’exploitation de Jérome Raspail (Blauvac) à l’épicerie sociale Oxygène et à l’épicerie solidaire l’Abri-cotier.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×